La danse des aurores boréales sur la voûte céleste est une danse qui commence timidement pour durer longtemps dans la nuit. Parfois circulaire, parfois en rubans, la lumière épouse des formes hypnotiques en virevoltant sa robe aux pans de vives couleurs vertes et rouges. La splendeur des aurores boréales passe par nos pupilles pour toucher l’âme. 

Les peuples autochtones au Canada ont une façon bien à eux de voir les aurores boréales. Le mot micmac « etuaptmumk » signifie « voir avec deux yeux ». Il faut en somme essayer de voir les choses d’une double perspective, en intégrant la sagesse ancestrale dans une de ces perspectives. Comprendre les aurores boréales d’un œil autochtone vous permettra de saisir ce phénomène naturel dans un plus vaste contexte.

Pourquoi voir les aurores boréales au Canada?

Le Canada ne manque pas d’endroits pour voir la voûte céleste lorsqu’elle s’anime avec les aurores boréales. En effet, le Canada compte entre 80 et 90 % des terres de « l’ovale auroral », la région ayant le plus d’activité géomagnétique et les aurores boréales les plus fréquentes et vives. La combinaison d’une latitude dans le Grand Nord et de peu de pollution de lumière urbaine, fait du Canada le pays par excellence pour voir les aurores boréales. Plusieurs communautés autochtones vivent dans les régions exposées à ce phénomène optique et chacune d’entre elles a sa légende et ses croyances en conséquence. Explorer les légendes autochtones liées aux aurores boréales fait ici aussi partie de l’expédition!

Quand voir les aurores boréales? 

La meilleure visibilité est de la mi-août jusqu’au mi-avril de l’année suivante. Les aurores boréales sont plus lumineuses de 22h00 du soir à 03h00 du matin. Il est tout à fait possible de voir une aurore boréale en dehors de cette période, mais ce sont néanmoins les meilleurs mois. Un ciel noir et dégagé est essentiel pour bien voir ce phénomène. Le Grand Nord canadien est le pays du soleil de minuit durant les mois d’été. Certains disent que c’est l’hiver la meilleure période pour voir des aurores boréales, mais quelques opérateurs touristiques soutiennent qu’un temps plus chaud est propice à des aurores polaires plus vives. Joe Bailey, propriétaire de North Star Adventures Ltd, à Yellowknife, fait partie de ceux qui disent que la saison estivale (août-septembre) des aurores polaires est à privilégier. 

Où voir les aurores boréales?
Les lieux qui se trouvent dans l’ovale auroral, mentionné plus haut, ont des aurores boréales plus fréquentes et plus lumineuses. Deux tels endroits accessibles au Canada sont : Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest et Whitehorse au Yukon. Yellowknife est souvent appelé la « capitale des aurores boréales de l’Amérique du Nord ». C’est dû à son emplacement, son ciel dégagé, ses opérateurs touristiques de qualité et la fréquence des aurores polaires. La probabilité pour les voyageurs de voir des aurores polaires à Yellowknife est de 95 %. Whitehorse au Yukon est aussi bien placé pour l’observation des aurores boréales. Le ciel du Yukon est complètement dégagé, et la voûte céleste est sombre et étoilée. Les guides et opérateurs touristiques sont tout aussi rodés. Les deux villes ont en commun la forte présence de communautés autochtones, gardiens de ces terres depuis des lustres.

Comment augmenter vos chances de voir les aurores polaires? 

Les scientifiques peuvent prédire les aurores boréales en fonction de l’activité solaire, des orages géomagnétiques et d’autres facteurs. Il existe des sites Web qui donnent des prédictions fiables (Aurora Forecast au Yukon et Astronomy North pour Yellowknife). Réserver votre séjour à la bonne période est un facteur clé. Un ciel dégagé étant l’idéal, évitez la pleine lune et éloignez-vous de la ville pour réduire la pollution lumineuse. Faire la réservation de votre séjour avec un guide ou un opérateur touristique expérimenté est aussi un gage de succès. 

Découvrir les légendes autour des aurores polaires

Les aurores boréales fascinent l’humanité depuis des millénaires. Les légendes qui les entourent sont parfois tout aussi fascinantes. Une chasse aux aurores boréales avec B. Dene Adventures à Yellowknife englobe aussi toute une expérience culturelle autochtone. Le camp de B. Dene Adventures est situé directement sous des aurores polaires fréquentes, permettant une observation de premier plan, nous dit Bobby Drygeese, le propriétaire. Il ajoute aussi que les visites guidées incorporent aussi du tambour traditionnel, une grillade de poisson sur un feu ouvert et le partage de la langue et de la culture autochtone. Selon Bobby, les invités peuvent bavarder avec les Aînés et ainsi en savoir plus sur les contes et légendes.

Comment partir à la chasse des aurores boréales?

Vous pouvez rester sur place et attendre que les aurores polaires viennent à vous. Ou alors, vous pouvez partir les dénicher. Joe Bailey, qui a fondé North Star Adventures Ltd à Yellowknife en 2007, a opté pour la seconde option. Contrairement aux autres opérateurs, il emmène les visiteurs à plusieurs différents sites d’observation pour dénicher les meilleures vues et les meilleures photos. Il appelle cette pratique, la chasse aux aurores boréales, en hommage à ces ancêtres autochtones dénés. Bailey précise que North Star Adventures est la première entreprise touristique au monde qui pratique la chasse aux aurores boréales. Il ajoute que c’est excitant comme la chasse aux orages. En changeant de lieu, on augmente la probabilité de voir des aurores boréales car un lieu peut être plus nuageux qu’un autre. Pendant que les visiteurs guettent les cieux, les guides partagent avec eux les contes et légendes des Dénés. 

Un village avec des sièges chauffants

L’observation des aurores boréales n’excluent pas le confort. Aurora Village se trouve à l’extérieur de Yellowknife et ce village compte 21 tipis traditionnels et des points de vue autour d’un lac aux eaux cristallines. Réchauffez-vous avec des boissons chaudes autour d’un feu de camp en attendant que le ciel s’illumine. Ce n’est pas tout – Aurora Village compte des sièges chauffants qui peuvent pivoter à 360 degrés, offrant ainsi une vue panoramique du ciel!

Les aurores boréales en traîneau à chiens

Avant les voitures et les motoneiges, tout se faisait dans le Grand Nord par traîneau à chiens. C’était jadis même la norme pour les Autochtones en hiver. De nos jours, ce n’est plus le cas. À Yellowknife, North of 60 Aurora Adventures Inc. offre une façon unique d’observer les aurores polaires. Les visiteurs peuvent glisser en traîneau à chiens sur un lac gelé pour contempler les lumières dansantes. Pour se remettre des émotions, des boissons chaudes et du pain bannique sont offerts dans un tipi chauffé à la fin de la visite guidée.

Un souper sous les aurores boréales

Dans une cabane à l’extérieur de Yellowknife, Bucketlist Tours offre la possibilité d’un léger souper de minuit en petit groupe. Le repas inclut une chaudrée de poisson faite maison, du pain bannique tout chaud, du café et du thé (incluant des variétés de thé du nord). Pendant que les invités attendent que les aurores boréales pointent leur nez à la fête, ils peuvent s’accoutrer avec des habits traditionnels du Grand Nord pour prendre des photos. Plusieurs visites guidées sont offertes à l’année.

 

Encore plus d’expériences autochtones

Plusieurs communautés autochtones résident au sein de l’ovale auroral et il ne manque pas d’activités incroyables à faire dans la journée avant l’observation d’aurores boréales au Canada. Si vous êtes ici durant l’hiver, faites l’essai du traîneau à chiens ou de la pêche sur glace. Vous pouvez aussi faire de la motoneige et visiter un village autochtone. D’août à septembre, vous pouvez profiter des randonnées en nature, observer des bisons d’Amérique, faire du canot et de la pêche. En toute saison, gâtez-vous avec la cuisine locale et explorez les trésors de l’artisanat traditionnel et de la culture autochtone. Voir les aurores boréales est l’expérience d’une vie, prenez le temps d’enrichir votre séjour avec la perspective autochtone. 

 

Zane Buchanan

Zane Buchanan

A proud member of the Saskatchewan Métis Nation, Zane is honoured to work as Digital Marketing Manager for The Indigenous Tourism Association of Canada. Formerly known as ”The Saskatchewanderer”, Zane is now the founder and creative director of CIVL Creative, a content studio for nonprofits and community/cultural initiatives.