Explorez le Québec des rives du Saint‑Laurent à la forêt boréale. Admirez ces paysages magnifiques que sont les terres ancestrales de nombreuses communautés autochtones. Découvrez la richesse de la culture autochtone tout en observant la faune et la flore.

par Waheeda Harris

 

jour 1

C’est l’arrivée à Montréal. Cap sur les rues pavées du Vieux-Montréal pour découvrir l’Espace culturel Ashukan, créé par les Productions Feux Sacrés. Ouvert toute l’année, ce lieu polyvalent permet aux artistes autochtones de promouvoir leurs œuvres auprès des Canadiens et d’un public international. Ashukan propose également un espace d’exposition pour l’art autochtone contemporain. Vous y trouverez des expositions comme Femmes, mes sœurs qui présente la broderie comme un outil de mobilisation sociale et collective. — sacredfireproductions.ca

Nuitée à Montréal.

jour 2

Après le petit déjeuner, on traverse le Saint-Laurent pour rejoindre Mont‑Saint-Hilaire, à moins de 45 minutes. À la Maison amérindienne, vous pourrez plonger sans retenue dans l’onctueuse histoire de l’érable à sucre. Découvrez comment les peuples autochtones ajoutaient de la sève d’érable à l’eau et l’utilisaient dans leur cuisine et comment cette récolte était l’occasion d’une réunion annuelle. Le peintre-sculpteur André Michel a ouvert cette maison culturelle en 2000, et chaque année, le musée présente six expositions d’artistes autochtones et métis. Au Café Le Mishtan, savourez une tarte au sucre sans croûte préparée à partir d’une recette traditionnelle atikamekw et profitez d’un choix de tisanes telles que le saule, le frêne, le bouleau, la lavande et la camarine. — maisonamerindienne.com

 

De Mont-Saint-Hilaire, il faut une heure pour arriver à Odanak, au cœur de la Première Nation abénaquise et aux portes de son musée. Fondé en 1965 par des membres de la communauté, le Musée des Abénakis est le premier musée autochtone au Québec. Wôbanaki: peuple du soleil levant est une présentation multimédia de l’histoire de la création selon les Abénakis. À l’extérieur, sur la Tolba — un sentier de 1,2 kilomètre le long de la rivière Saint-François —, vous pourrez percer les secrets des plantes médicinales et des espèces animales. — museeabenakis.ca

Après une journée d’immersion à explorer la culture autochtone, passez la nuit à Trois-Rivières.

jour 3

Rendez-vous à Québec, situé à une heure et demie de route de Trois-Rivières, pour faire un brin de magasinage à la boutique Atikuss. Créée par la femme d’affaires innue Josée Leblanc en 2016, cette boutique chaleureuse met en avant les femmes artistes autochtones. Elle constitue une vitrine pour les «bottes de l’espoir» faites sur mesure et d’autres articles comme des mocassins, des chapeaux, des vestes et des produits d’artisanat. — atikuss.com

 

À 20 minutes de route du Vieux-Québec, vous serez à Wendake. Direction l’Hôtel-Musée Premières Nations de style contemporain. Inspiré du design des maisons longues iroquoiennes, cet hôtel lumineux, où les animaux de compagnie sont les bienvenus, fait place aux œuvres d’art des Premières Nations au sein d’un décor exquis de fourrure, de cuir, de pierre et de bois. Le Musée huron-wendat est en annexe et vous permet d’en savoir plus sur l’histoire et la culture huronne-wendat au travers de dioramas. Visitez aussi la Maison Tsawenhohi, ancienne demeure de Nicolas Vincent Tsawenhohi, grand chef du XIXe siècle. — hotelpremieresnations.ca

 

À l’heure du souper, choisissez une table près des foyers intérieurs ou extérieurs au restaurant La Traite de l’hôtel. Le menu d’inspiration autochtone propose de délicieux plats de gibier et de poisson fumé agrémentés d’herbes et de baies récoltées localement. Toutes les chambres de l’hôtel font face à la rivière Akiawenrahk et votre sommeil sera doucement bercé par les murmures de l’eau. — tourismewendake.ca/en/restaurants/la-traite

 

jour 4

Profitez de la piscine intérieure ou de la salle d’entraînement physique de l’Hôtel-Musée Premières Nations avant de vous rendre au site traditionnel huron Onhoüa Chetek8e, la reconstitution d’un village huron-wendat. Les activités proposées incluent des séances de contes et de légendes, des spectacles de danses, des ateliers sur la fabrication d’une roue de la médecine et sur les fourrures et le rallye Satéchaquey qui compte une série de compétitions physiques. — huron-wendat.qc.ca

La visite guidée vous emmènera dans un tipi géant, une maison longue, une hutte de sudation, un fumoir et un atelier de fabrication de canots et de raquettes à neige. Comme la plupart des activités se déroulent à l’extérieur, un petit conseil: vérifiez la météo. Le restaurant NEK8ARRE propose aux visiteurs un repas du midi trois services à base de gibier ou de poisson. — huron-wendat.qc.ca/restaurant

 

Après une bonne ripaille, un trajet panoramique de quatre heures vous attend pour rejoindre Tadoussac, au confluent du Saguenay et du Saint-Laurent. Ici, vous découvrirez l’offre touristique des Entreprises Essipit créées par la communauté innue. Un vaste choix d’hébergement s’offre à vous. Le Camping Tadoussac propose des emplacements à flanc de montagne surplombant les rivières pour des tentes, des roulottes et des VR. Des options de prêt-à-camper, incluant des accessoires de camping, l’électricité et le chauffage, sont également disponibles. Le Camping Le Tipi, à une demi-heure de Tadoussac en forêt, propose des emplacements pour tentes et VR, des sentiers de randonnée et des options de prêt-à-camper. Plus près de Tadoussac, Lacs à Jimmy propose des chalets entièrement meublés pour 2 à 20 personnes avec des équipements au propane et un accès direct au lac pour la baignade et le canotage. — vacancesessipit.com

 

jour 5

Démarrez votre dernière journée avec une croisière aux baleines d’Essipit au départ de la marina des Grandes-Bergeronnes, à 20 minutes de Tadoussac. Montez à bord d’un Zodiac et naviguez dans l’estuaire du Saint-Laurent jusqu’au parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Habité toute l’année par des bélugas et des phoques communs, l’estuaire accueille, de mai à octobre, des résidents saisonniers comme des rorquals communs et des rorquals à museau pointu ainsi que le plus grand animal au monde: le rorqual bleu. Un petit conseil: des vêtements chauds sont recommandés pour toutes les visites de juin à octobre. Au besoin, Essipit prêtera aux visiteurs des vêtements et des accessoires pour se réchauffer. — vacancesessipit.com

À dix minutes de route de la marina, Mer et monde écotours, qui célèbrera ses 30 ans en 2021, propose des visites guidées en kayak de mer (et l’hébergement avec vue sur l’océan). Situé sur une péninsule avec accès en kayak, le terrain de camping à l’anse à la Cave propose des sites sur plateforme, des options de prêt-à-camper avec tous les accessoires et de confortables refuges rustiques en bois chauffés par un foyer au gaz et éclairés par l’énergie solaire. Tous les hébergements incluent une table de pique-nique et un foyer pour les repas et la détente après une journée d’activités. — meretmonde.ca

 

À 20 minutes de route le long de la côte se trouvent les chalets Essipit. Facilement accessibles en voiture, ces logements sont à proximité des sentiers de randonnée et incluent toutes les commodités d’une maison. Situés proches du Saint‑Laurent, les charmants chalets aux toits rouges de l’Anse‑à-Jos et les chalets classiques en bois Shipek sont parfaits pour des promenades sur la plage et des marches le long des berges. Nichés sur une falaise, les chalets de l’Anse-à-Yves sont plus isolés et offrent des vues panoramiques, de quoi faire rêver vos amis sur Instagram. — vacancesessipit.com

 

Fan du grand confort? Optez pour les Condos-Hôtels Natakam aux Escoumins. Les élégantes suites à une ou deux chambres disposent d’un foyer et d’un balcon ou d’une terrasse privée où vous pourrez profiter de la vue à 270 degrés sur le Saint‑Laurent. Les installations comprennent une aire de jeux pour les plus jeunes et des pistes cyclables pour tous les âges. En prime: tous les clients peuvent observer les baleines depuis la terrasse de leur chambre. — vacancesessipit.com

 

Waheeda Harris

Journaliste pigiste, Waheeda Harris est déterminée à suivre sa devise : « Je n'ai pas été partout, mais c'est sur ma liste ». Ayant visité six continents sur sept et toutes les provinces canadiennes, elle espère explorer les territoires canadiens, parler mieux le français et continuer à apprendre de chaque voyage qu'elle entreprend. www.waheedaharris.contently.com